Du financement participatif à l'achat en ligne d'engrais sans oublier la location de matériel entre agriculteurs, les start-up ne manquent pas d'imagination pour faciliter la vie des agriculteurs.

L'agriculture française ne se résume pas à sa crise! La preuve, une ferme digitale utilisant les techniques de l'économie numérique est présente dans les allées du Salon de l'agriculture, porte de Versailles à Paris. Elle réunit dans un même espace plusieurs starts-ups qui mettent à profit les avancées d'internet au service de l'agriculteur. Objectif de ces nouveaux services: faire gagner du temps, et donc de l'argent à l'exploitant.

Lire l'article dans son intégralité sur le site du Figaro.